Taxe sur les billets d’avion pour 13 pays

2 mars 2006 0 Par

L’idée de l’impôte solidaire pour aider les pays du Sud a été adoubée à la Conférence de Paris.

La France appliquera cette taxe à compter de juillet 2006. Les autres pays qui appliqueront cet impôt solidaire sont la Grande-Bretagne, le Chili (la taxe est en place depuis début janvier 2006 au Chili), le Brésil, Chypre, le Congo-Brazzaville, la Côte-d’Ivoire, la Jordanie, le Luxembourg, Madagascar, l’île Maurice, le Nicaragua et la Norvège.

Le premier objet de cette taxe est de lutter contre les pandémies telles que le sida, le paludisme, la tuberculose, qui tuent 6 millions de personnes par an. Un part du total gagné sera reversée au Fiam, facicilté internationale d’achat de médicaments. Cette msure arrive à un point om l’aide publique traditionnelle est tellement minime qu’il faudrait attendre 2147 pour que les pays d’Afrique subsaharienne puissent diminuer par 2 le nombre de personnes vivant dans l’extrème pauvreté.

La Conférence de Paris, dédiée aux « financements innovants » pour le développement a été boudée par les Etats-Unis, le Canada et l’Australie. L’Allemagne, l’Espagne, l’Inde ou encore l’Afrique du Sud vont quant à eux faire partie d’un « groupe pilote »(avec des taxes sur les transactions financières internationales ou le commerce des armes).