Les Etats-Unis auraient évité un attentat d’Al-Qaeda

10 février 2006 0 Par

En 2002, les Etats-Unis auraient déjoué un projet d’attentat d’Al-Qaeda contre la Library Tower, le plus haut édifice de Los Angeles.

C’est lors d’un discours sur la lutte antiterroriste prononcé hier que George W. Bush a affirmé qu’un projet d’attentat contre un gratte-ciel de Los Angeles a été déjoué et que « le complot a été mis en échec début 2002 lorsqu’une nation du Sud-Est asiatique a arrêté un élément clef d’Al-Qaeda ». Il a également salué la collaboration internationale qui a permis le démantèlement de la cellule terroriste, à savoir quatre asiatiques entraînés en Afghanistan.

L’attentat, conçu sur le modèle des attentats du 11 septembre 2001, consistait à s’emparer des commandes d’un avion de ligne et de se précipiter sur le Library Tower, la tout la plus hautre de Los Angeles. Les terroristes, asiatiques pour ne pas attirer de soupçons, devaient forcer la porte du cockpit en utilisant des explosifs dissimulés dans leur chaussures, afin de prendre le contrôle de l’avion.

D’après G.W Bush, cet attentat aurait été préparé en octobre 2001 par Khaled Sheikh Mohamed, le cerveau présumé des attaques du 11 septembre. Ce dernier a été arrêté en mars 2003 au Pakistan et est depuis détenu dans un lieu tenu secret par les autorités américaine. G.W Bush a bien choisi le moment pour divulguer les détails sur ce complot (déjoué il y a plus que 4 ans) : il est en effet attaqué au sein même du camp républicain sur sa politique antiterroriste.