Sarkozy veut aider les plus modestes à être propriétaires

15 septembre 2006 0 Par

Nicolas Sarkozy a déclaré dans un discours lors d’une convention de l’UMP qu’il faut permettre à tous ceux qui le désirent, y compris les foyers à modestes revenus, de devenir propriétaires de leur habitation.

Sarkozy veut aider les foyers modestes à devenir propriétaires Lors de ce discours, clôturant une convention de l’UMP, Nicolas Sarkozy a plaidé la cause des plus modestes, en proposant la création d’un prêt foncier à taux zéro. Pour lui, « le logement est absolument au coeur des préoccupations de nos concitoyens. Notre projet, c’est de donner au plus de ménages possibles l’autonomie et surtout le choix, en particulier le choix de devenir propriétaire parce que la propriété est la meilleure des protections contre la précarité« .

En 10 ans, la hausse moyenne du prix du mètre carré en France a dépassé les 120%. La flambée des prix continue toujours, et les Français trouvent toujours que l’immobilier est un investissement sûr.

Pour aider les foyers modestes, l’UMP propose la création d’un prêt à taux zéro pour devenir propriétaire. Ce prêt permettrait également à l’acheteur de ne rembourser que les frais de construction de sa maison avant de commencer à payer le terrain. L’UMP propose aussi la généralisation du crédit hypothécaire et la création d’un crédit d’impôts pour les intérêts des crédits immobiliers des classes moyennes et modestes.

Pensant toujours aux élections présidentielles de 2007, Nicolas Sarkozy, qui accuse le Parti Socialiste de vouloir « couvrir la France de HLM, pense ainsi libérer les zones d’habitations à loyer modéré.

Nicolas Sarkozy pense également aux étudiants, en proposant le lancement d’un vaste plan de création de logements étudiants, alors qu’aujourd’hui, le CROUS ne peut offrir que 7 lits pour 100 étudiants (voire 7 pour 1000 à Paris). Nicolas Sarkozy de souligner que »l’absence de campus universitaires est une cause très importante de notre insuffisance d’attrait auprès des étudiants, des chercheurs et des professeurs étrangers« .

Pour les personnes en location, le président de l’UMP veut créer une relation « gagnant-gagnant » : pour le propriétaire, une meilleure application de la loi contre les mauvais spayeurs et la création d’une garantie des risques locatifs à prix réduit et pour le locataire, une exonération de caution et de dépôt de garantie.

Enfin, l’UMP veut aussi faciliter la mobilité professionnelle par l’exonération des droits de mutation pour les achats et les ventes de logements.