Projet contre l’échec scolaire de Nicolas Sarkozy

22 février 2006 0 Par

Dans un entretien publié le mercredi 22 février dans Le Figaro, Nicolas Sarkozy expose une série de mesures visant à lutter contre « l’échec scolaires ».

Les mesures dont parle N; Sarkozy seront présentées lors de la convention éducation de son parti qui se tiendront ce même jour. « Ma proposition n’est pas tant de supprimer les ZEP que de recentrer cette politique sur les élèves prioritaires« , explique Nicolas Sarkozy. « La lutte contre l’échec scolaire n’est pas une affaire de zone, mais une affaire d’individu« . Le président de l’UMP propose donc « des programmes spécifiques pour la petite enfance, un soutien renforcé individualisé pour chaque élève en difficulté, la généralisation des études du soir encadrées, la création dans chaque commune d’un internat de la réussite« . Il souhaite « qu’on oblige tous les établissements à présenter des élèves aux classes préparatoires et que ces classes leur réservent des places » et que chaque établissement scolaire ait « un projet qui lui soit propre« .

Nicolas Sarkozy veut « revaloriser » le métier de professeurs et estime que « les rémunérations doivent être différenciées. Celui qui fait le plus d’heures, qui va au contact des élèves les plus difficiles doit être mieux payé. Les enseignants qui veulent travailler plus doivent pouvoir le faire.« 
N. Sarkozy dit enfin ne pas croire en la réforme parfaite tout de suite. Il pense qu’il faut « expérimenter et généraliser si c’est probant« .