Chirac exclut le retrait du CPE

24 mars 2006 0 Par

Jacques Chirac a à nouveau exprimer sa volonté de ne pas retirer la loi créant le contrat première embauche (CPE), estimant que le gouvernement peut discuter des « modalités » du contrat avec les partnaires sociaux.


Le chef d’Etat a déclaré à l’issue du conseil européen : « Je ne suis pas partisan dans une démocratie des ultimatums. Quand une loi a été votée, elle doit être appliquée, ce qui n’empêche pas le gouvernement d’en discuter les modalités« .

Dominique de Villepin doit recevoir cet après-midi les partnaires sociaux à Matignon. A ce sujet, Jacques Chirac a déclaré : « La première réunion d’aujourd’hui doit permettre, je l’espère, d’ouvrir un dialogue pour répondre aux inquiétudes, aux interrogations qui se sont fait jour« . La réunion « devrait permettre de trouver des solutions conformes à l’objectif fondamental qui ne saurait dévier: donner une solution aux besoins des jeunes qui sont dans la plus grande difficulté« .

Jacques Chirac a réaffirmé « faire pleinement confiance dans ce domaine au Premier ministre et à son gouvernement pour avoir les négociations et les discussions nécessaires dans un esprit d’ouverture et de dialogue« .