Category: Société

Les conseils pour lutter contre l’invasion des rats à Paris

Ayant attisé quelques polémiques depuis quelque temps, l’envahissement des rats à Paris est devenu un nouveau défi pour la mairie de la capitale. En effet, à Paris, ils sont omniprésents : dans les rues, les espaces verts, même dans les transports et sans étonnement, dans les logements. Pour mener à bien cette lutte contre l’invasion des rats Paris, les autorités ont mis en place des plans d’action bien définis.

Le recours à des mesures drastiques

Dans la bataille contre ces rongeurs responsables de dégâts matériels et sanitaires, des mesures radicales à long terme ont été planifiées. À titre d’exemple, des anticoagulants ont été dispersés dans la capitale pour lutter contre la prolifération des rats. Fort heureusement, ces raticides puissants assurent une grande efficacité et ne sont en aucun cas un danger pour les animaux. Les compagnons domestiques peuvent donc poursuivre leur sortie habituelle. La fermeture de plusieurs espaces verts, dont les jardins et parcs ont également été de rigueur dans la démarche de dératisation. En plus de ces actions, des mesures préventives ont été mises en place dont :

  • L’installation de poubelles spécialisées, inaccessibles aux rats dans chaque coin de rue ;
  • L’optimisation des horaires de passage des agents du DPE afin que les déchets soient débarrassés le plus tôt possible et ainsi assurer un meilleur assainissement.

Il va de soi que pour assurer des opérations d’une telle envergure, faire appel à une société de dératisation, comme www.deratisation.com, devient incontournable.

La sensibilisation de la population

Jouant un rôle majeur dans la prévention contre l’invasion de toutes sortes de rongeurs, la population fut la cible de campagnes de sensibilisation organisées par la municipalité.

En milieu public :

  • L’incitation à adopter une meilleure hygiène de vie fut la ligne directrice des actions de communication.
  • Les rongeurs étant attirés par la présence d’une source de chaleur et d’une source de nourriture, les citoyens sont ainsi appelés à ne plus nourrir les pigeons dans les espaces publics.
  • Tous les déchets alimentaires doivent également être déposés dans les poubelles bien closes.

Au sein des logements :

  • Les restes de nourriture sont obligatoirement gardés dans des récipients fermés de manière hermétique, avant la prochaine consommation, soit ils sont à jeter dans une poubelle.
  • Les potentiels trous et terriers doivent être rebouchés afin d’éviter une nouvelle contagion.

En résumé, il est à retenir que la prévention contre toutes sortes d’invasion de rongeurs est du ressort de tout un chacun : d’une part, celui des autorités publiques, dont le rôle est de communiquer et de faire respecter les bases d’hygiène, et d’autre part, celui des foyers ou particuliers, dont le devoir est le maintien d’une mode de vie irréprochable. D’autant plus que les rongeurs comme les rats sont proliférateurs de maladies mortelles en tous genres (à savoir, la peste).

yeca

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *