Banana République : fin de l’initiative citoyenne

Banana République

Ce message a pour objet de clore l’initiative citoyenne Banana République qui a vu le jour sur Twitter dans le fil de discussion du célèbre tag #jeansarkozypartout. Il a été rédigé par les principales chevilles ouvrières de l’initiative : Olivier Auber, Jérôme Bourreau Guggenheim et Gilles Misrahi, avec l’aide de plusieurs autres contributeurs.

« Bravo, who says the French do not have a sense of humor ! I love it. I love France, now all the more ! » Howard E. Lewis on Charles Bremner’s paper « How we helped Sarkozy’s banana moment » (Times Online).

300 personnes se sont inscrites sur www.bananarepublique.org pour recevoir un SMS et participer à une dizaine de rassemblements éclairs ou flashmobs, à Paris et dans plusieurs villes de France. Jeudi 22 octobre 2009, nous nous sommes munis d’une banane décorée du drapeau français et nous l’avons utilisée pendant quelques minutes comme un téléphone branché directement avec l’Elysée…

De nombreuses chaînes de télévision ont retransmis cette mise en scène burlesque. Elle avait pour objet de dénoncer l’ubuesque « élection » du fils de Nicolas Sarkozy au poste de Président de l’EPAD.

L’opération #bananarepublique a eu un certain retentissement dans les médias français et étrangers (2), et peut-être – qui sait ? – sur le cours des événements politiques. L’ascension du fils du Président de la République à l’EPAD a été suspendue. Pour que ce repli ne soit pas la banane qui cache la bananeraie, restons vigilants.

Banana République a montré que des citoyens connectés peuvent s’exprimer de leur propre chef et agir ensemble sur Internet et dans l’espace public. Il n’y a pas eu de « campagne de désinformation, orchestrée de manière professionnelle » ou l’action « d’ennemis de l’intérieur ». Il s’agit seulement de l’expression du peuple français, signe d’un retour en force du citoyen, capable d’interroger, ou de mettre en défaut quand cela s’avère nécessaire, les institutions émanant de sa volonté souveraine.

Nous sommes heureux que le mouvement spontané Banana République ait pu créer des liens entre des personnes qui avaient envie d’exprimer leur avis, tout simplement.

Merci à tous ceux qui ont représenté l’esprit dynamique et positif de cette mobilisation.

Protégeons la libre conversation et… continuons à manger des bananes !

L’équipe Banana République

Le Lundi 26 octobre 2009 à 17h00 (GMT)

Post Author: admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *